Le 1er août, le groupe embarque à la Gare de Châlons [sur Marne, aujourd'hui en Champagne] pour Attigny. Il compte alors 5 officiers et 308 hommes.

Il rejoint le cantonnement prévu à la Horgne en passant par Guincourt, Bouvellement, et Bâalons. La chaleur est accablante.

Echelon1

Extrait googlemaps

A Châlons, le Capitaine DE TARLÉ s'occupe de l'accueil des réservistes qui composent le 2è échelon. Georges CHAUVIN, réserviste, est probablement parmi eux.

Le 2 août, le 2è échelon composé de 5 officiers, 99 hommes et 16 chevaux, part à son tour à 16h et débarque à Saint-Hilaire. Il rejoint le 1er échelon à la Horgne.

Echelon2

Le détachement de sapeurs cyclistes de la 5è division (1 officiers, 32 hommes) complète l'effectif du groupe, soit un total de 11 officiers, 439 hommes et 16 chevaux.

Le 4 août, un officier de l'état-major de la 5è division de cavalerie apporte les ordres de départ et annonce que l'Allemagne a déclaré la guerre à la France.