Je cherche à retrouver les prénoms des officiers et sous-officiers figurant sur l'état-major du 5è Groupe cycliste.

Parmi ceux-ci figure l'Adjudant-chef FRADET, commandant la 2è section du 1er peloton.

Absent de la base Mémoire des hommes, il semble avoir survécu au conflit. Une recherche sur la base Léonore (Légion d'honneur) indique la présence d'un dossier non communicable.

Il se prénommait Henri Edouard et était né à Toul (54) en 1881. Son acte de naissance porte une mention marginale de mariage avec Eulalie POTERLOT à Saint-Mihiel (55) en 1905. Il était âgé de 24 ans.

Sa fiche matricule conservée aux archives de Meurthe et Moselle est très succincte. Elle indique qu'Henri exerçait la profession de plombier lors de son recrutement en 1901 et qu'il s'engagea volontairement pour 3 ans au 153è RI.

Le Journal officiel va nous permettre de compléter un peu.

On apprend ainsi que le 11 août 1912, alors qu'il était Sergent-major au 29è BCP, il fut cité au bulletin officiel du ministère de la guerre et qu'il reçut une lettre de félicitation. La mention de la Patriote Saint-Mihieloise semble indiquer un titre sportif.

Adjudant, puis Adjudant-chef au mois d'août 1914, il est nommé Sous-lieutenant.

Après le 5è Groupe, il passe au 10è Groupe puis au 27è BCP, où il est promu Lieutenant en octobre 1918.

Chevalier de la Légion d'honneur le 9 juillet 1919.

legion_1

Capitaine au 8è RI en 1914, il poursuit une carrière militaire.

Capitaine à l'état-major des troupes du Liban, il est nommé Chef de bataillon par décret du 16 janvier 1934 et admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Officier de la Légion d'honneur le 8 juilet 1934, après 34 ans de service, 14 campagnes, 1 blessure.

Un Commandant FRADET fut chef du Maquis Louis qui libéra Luzy en 1944 avec les Anglais. Il est indiqué qu'il était ancien officier de 1914-1918, peut-être s'agit-il du même homme ?

Un commentaire déposé par le petit-fils du Commandant FRADET permettra probablement d'en apprendre plus sur cet ancien du 5e GC (mis à jour le 29 février 2016), à commencer par l'année de son décès que je viens d'ajouter dans le titre.