Poursuivant la recherche des prénoms des officiers du 5è GC, j'ai appelé à l'aide les membres du forum pages 1418.

Une première consultation de la base Léonore (dossiers de Légion d'honneur) m'avait indiqué deux légionaires possibles :

Albert André (le peintre) et Henri, mais ces deux dossiers ne sont pas ouverts à la consultation. J'ai tenté de consulter le Journal officiel sur Gallica-BNF, mais sans succès.

Ce fut tout d'abord Bernard qui releva dans l'annuaire de la Légion d'honneur 1929 :

" A la rubrique "chevaliers" :
- Dunoyer de Segonzac (Henri Marie Joseph), 16 juin 1920, capitaine au 72e régiment d'infanterie, Amiens (Somme).
- Dunoyer de Segonzac (Marie Joseph Louis Philibert), 5 février 1878, enseigne de vaisseau, 66 rue de Rennes, Paris (6e) "

Aucune mention du 5è Groupe cycliste ou de la 5è division de cavalerie.

Guy François précisa qu'il devait s'agir de :

Dunoyer de Segonzac (Marie, Joseph, Henri):

  • en 1914: lieutenant au 29e Bataillon de Chasseurs à Pied (Lieutenant depuis le 1er octobre 1908).
  • en 1920: capitaine au 72e R.I (Capitaine depuis le 5 mai 1915).

Puis Daniel qui apporta la confimation définitive après une patiente consultation de Gallica-BNF et des archives du Nord en mentionnant les dates de naissance, mariage et décès :

DUNOYER de SEGONZAC Marie Joseph Henri, né le 27 janvier 1883 à Cysoing (Nord) et décédé le 5 décembre 1958 à Bomy (Pas-de-Calais).

Fils de Charles Paul Adolphe DUNOYER de SEGONZAC, né vers 1841, percepteur, et de Marie Bathilde MOULLART de VILMAREST, née vers 1842, sans profession, son épouse. Époux de Marie Pauline Madeleine MARSEILLE, avec laquelle il avait contracté mariage à Fleury (Somme), le 9 novembre 1910. (Registre des actes de naissance de la commune de Cysoing, Année 1883, f° 3, acte n° 8).

Admis le 19 octobre 1904 à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr à la suite du concours  organisé la même année. 89e Promotion, dite « du Centenaire d’Austerlitz ». Classé 126e sur 296 élèves à l’issue dudit concours (J.O. 13 sept. 1904, p. 5.606). Classé 65e sur 300 à l’issue de l’examen de sortie de l’école (J.O. 31 août 1906, p. 6.024).

Par décret du 12 septembre 1908 (J.O. 13 sept. 1908, p. 6.371), nommé lieutenant à compter du 1er octobre 1908. Alors affecté au 18e Bataillon de chasseurs à pied. Maintenu.
 
Par décision ministérielle du 9 février 1911 (J.O. 10 févr. 1911, p. 1.015), passe au 144e Régiment d’infanterie. Alors affecté au 29e Régiment de chasseurs. Maintenu dans le service de l’aérostation [où il se trouve, semble-t-il, détaché].
 
Par décision ministérielle du 10 juin 1911 (J.O. 11 juin 1911, p. 4.551), passe à la 3e compagnie du 29e Régiment de chasseurs.  
 
Par décret du 5 mai 1915 (J.O. 5 mai 1911, p. 2.871), promu au choix au grade de capitaine. Alors en situation hors cadres (Aéronautique).
 
Par arrêté du 2 octobre 1920 (J.O. 4 oct. 1920, p. 14.798), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier à compter du 16 juin 1920. Alors capitaine au 72e Régiment d’infanterie.

legion_1

Je leur renouvelle ici tous mes remerciements pour leur aide.