Le 20 octobre 1914, le 5e GC rejoint la division de cavalerie qui est sérieusement engagée à Stadenberg. Le 2e peloton va renforcer le 60e BCP au bas de la hauteur pour permettre aux Dragons de se dégager ; les 1er et 3e pelotons restent en réserve dans les tranchées à 1km au sud.

L'objectif de la 5e DC est Staden, aidé par une offensive de la 4e DC sur Linkhock.
L'infanterie (41e et 60e BCP) doit occuper Stadenberg.
L'attaque sur Staden sera reprise par la 5e BL et le 9e Dragons, une batterie d'artillerie et 2 pelotons cyclistes qui attaqueront par le nord en liaison avec la 4e DC.
La 3e BD appuiera l'attaque par le sud.
Le 29e Dragons et un peloton cycliste seront en réserve à 8h à Wijfwegen

Toute la nuit, les Allemands ont attaqué les avants postes sans succès. Toutefois une des premières barricades tenue par les chasseurs cyclsites est enlevée par l'ennemi qui est bloqué par l'escadron SAVESTRE.

A 7h une attaque allemande est déclenchée sur Stadenberg. La 3e BD éprouve de grandes pertes.

A 8h un peloton du groupe cycliste est envoyé à Stadenberg pour aider la 3e BD à décrocher. Il protège le repli des 41e et 60e bCP.
La 5e BL a ordre de tenir sur le front Stadenrecke-Oudank et en cas de repli, de se diriger sur Waldhock par la forêt d'Houthelot.

A 9h55 on apprend qu'un corps d'armée britannique débouche de la rive est.
Ordre est donné à la 5e DC de chercher à arrêter l'ennemi sur la position Wilwegen - lisière est de la forêt d'Houthelot le plus longtemps possible.
La position est tenue jusqu'à 15 heures, heure à laquelle la 7e BD se replie sur Schaap-Ballée.

A 16h45, l'ordre de repli est donnée à la 5e BL, la 7e BD et la 3e BD.

Les différents éléments de la 5e DC se replient sur Steenstraat, où cantonnent les cyclistes.