Le 10 novembre 1914, au petit jour, au moment de la relève par le 4e GC, il se produit une violente attaqe ennemie repoussée par les 5e et 4e GC. Mais, à droite, après la relève du premier peloton par un peloton à pied du 15e Chasseurs à cheval, l'ennemi saute dans une tranchée avancée et capture ceux-ci.

Sur la gauche, l'ennemi s'et emparé d'une tranchée tenue par les territoriaux. Le 5e GC se retrouvait en pointe  de 100 m environ.

Dans l'après-midi, le commandant PICAUD essaya de reprendre cette tranchée perdue avec deux compagnies : cette tentative échoua et il fut blessé.

Ordre est donné par le commandant du secteur d'évacuer : le 5e GC se replie en arrière à environ 100 m et bouche le boyau de communication.