Le 11 novembre 1914, l'ennemi ayant enlevé pendant la nuit une partie de la 2e ligne à l'infanterie à la gauche du 5e GC, le groupe est isolé avec un peloton du 4e GC et une compagnie d'infanterie.

En arrière, le poste de commandement est occupé.

Fort heureusement, vers 14 h, les Allemands reculent de 100 m à droite, ce qui permet au 5e GC de se dégager.

Ne recevant aucun ordre, il se replie avec peine sur Pilkem, puis va cantonner dans la ferme près du pont du Génie.

Cette journée très dure a coûté deux tués et de nombreux blessés :

  • tués : Caporal PRIOUX et Chasseur MATIEUX,
  • blessés : Sergents DEGREMONT et JOLY, Chasseurs BAUFORT, PRESSE, BICHAUT, ROUSSELLE, DELAVEAU, MABILDE, CHAUVEL, JULIEN, COLDER, POMPOM, PHILIPPON.

De nombreux chasseurs ont dû également être évacués durant cette période si pénible, et les pertes, les fatigues et la maladie ont fait tomber l'effectif combattant de 400 fusils à 80. Une centaine de gradés et d'hommes ont été envoyés à l'arrière à Arneke ; il ne reste plus avec le Capitaine que le sous-lieutenant CORVISART qui devra être évacué quelques jours plus tard.