Le 6 décembre 1914, le 5e GC avec l'état-major de la 5e DC se rend à Arnèke, qu'il habite du 7 au 12 décembre 1914.

Il y reçoit encore des renforts, et reprend l'instruction par des théories et des exercices avec les escadrons à pied.

Le 8 décembre 1914, à l'issue d'une revue, le Capitaine DE TARLÉ et le Lieutenant MULLER sont cités.

Le premier pour le motif suivant :

A donné les preuves du plus grand courage et de la plus belle énergie en maintenant son groupe devant des forces supérieures qu'il n'a pas hésité à contre-attaquer.

Le second cité à l'ordre du Corps de cavalerie et de la 5e Division de cavalerie, fait l'objet d'une nouvelle citation :

A fait preuve depuis le début de la campagne des plus grandes qualités militaires : sang-froid, énergie et bravoure.

A été blessé légèrement à la main.

La Croix de guerre n'a pas encore été créée, elle le sera quelques mois plus tard en avril 1915.