A la lecture du JMO de la 5e DC, on apprend que tous les éléments de la division qui avaient quitté leurs cantonnements les 13 et 14 décembre (dont le 5e GC) ont participé à un mouvement offensif dirigé au Nord et à l'Est de Nieuport, sur Lombartzyde et Saint-Georges et exécuté par des troupes françaises sour les ordres du Général DE MITRY, quelques bataillons belges, ainsi que la flotte anglaise qui a prêté son concours à cette action offensive.

La lecture du JMO de la 7e BD nous en apprend plus sur l'ordre du 2e Corps de cavalerie reçu par le Colonel HENNOCQUE le 14 décembre 1914 :

L'attaque sur Saint-Georges, aux ordres du Colonel HENNOCQUE sera exécutée par :

  • le bataillon de fusiliers (moins la fraction montée sur les bateaux du canal nord) rendu le 14 à Nieuport, partie sud,
  • le groupe cycliste de la 5e DC, rendu à Oostdunkerque dans l'après-midi du 14,
  • une section du Génie rendue à la sortie sud de Nieuport le 14 au soir.


Cette attaque, passant par la chaussée de Nieuport à Saint-Georges, aura comme objectifs Saint-Georges et la ferme 200 m au Sud, puis le Pont de l'Union.

Elle sera appuyée au Nord par 3 bateaux remontant l'Yser et portant chacun 25 marins, au Sud par une flotille de 20 bateaux (dizaine de marins par bateaux), lancés sur les plaines inondées au Nord-Est de Ramscappelle et attaquant les fermes Sud de Saint-Georges.

Cette attaque sera appuyée par le Groupe d'artillerie de la 5e DC et l'artillerie belge de Ramscappelle. On s'efforcera de pousser une pièce à bras sur l'axe d'attaque pour appuyer au plus prêt l'infanterie.

PC du Colonel HENNOCQUE : Nieuport partie Sud.[...]

Les attaques déboucheront à 6h30 (heure française).