30 janvier 2015

Le Capitaine Gaston RIBAILLIER (1876 - 1914)

Le Capitaine Gabriel Gaston Camille RIBAILLIER était le chef du 5è Groupe cycliste. Tombé le 26 août 1914 à la tête de ses hommes, sa perte fut cruellement ressentie par ceux-ci comme l'indique le récit des combats dans l'historique du Groupe : " [...] La perte du Capitaine RIBAILLIER est péniblement ressentie par tous, supérieurs, camarades, subordonnés qui appréciaient et aimaient ce chef intelligent, instruit, bienveillant, souvent consulté à l'Etat-major de la Division ; il avait su insufler à sa troupe l'ardeur qui l'animait et... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 janvier 2015

Les pertes de Séranvillers

Diffcile de connaître les pertes des combats du 26 août 1914. L'historique fait état de 40 tués et blessés mais n'indique que 35 noms, auxquels s'ajoutent deux disparus, soit un total de 42. Le Capitaine BASSE, quant à lui, indique 18 tués, 40 blessés et 4 disparus, soit 62 hommes. La commune de Séranvillers-Forenville a rendu hommage à plusieurs d'entre eux en inscrivant sur le monument aux morts certains noms. Ce sujet fut l'objet d'échanges sur le forum des chasseurs cyclistes, lors de la préparation de la conférence de 2012 à... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2015

Séranvillers - 26 août 1914

Le 26 août 1914,  le Général commandant la 5è Division de cavalerie décide d'envoyer le Groupe à l'attaque du village de Séranvillers, appuyé par les mitrailleuses de la 3è brigade et l'artillerie installée sur la croupe Nord-Ouest de Crèvecoeur. Le 5è GC prend la route du Nord jusqu'au carrefour de l'Épine, puis tourne à droite, face à l'Est, de façon à utiliser un chemin creux qui lui permet de s'approcher à peu de distance du village sans être vu. Après avoir déposé leurs machines, le 3è peloton se déploie à droite, le 2è à... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2015

Le retour en France est un crève-coeur

23 août 1914 Au matin le Groupe reçoit l'ordre de se porter sur Lobbes et mettre en état de défense le pont de la route et le pont du chemin de fer.Les 1er et 3è pelotons sont chargés de cette mission, le 2è reste en réserve sur la route à l'embranchement de Biercé.Vers 11 h, l'infanterie vient remplacer le Groupe qui rejoint la 5è DC à Leers, d'où, après un long arrêt, elle se met en marche vers l'Ouest par Montignies, Bousrigny, Cousoire, Ferrière la Grande près de HautMont, Saint Rémi mal Bâti, terme de l'étape. Il est 23 h.... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2015

Un peu de repos

19 août 1914Dès le matin, la Division est au contact de l'ennemi à la lisière du Bois de Sart. Le 5è GC garde les lisières Nord et Est, puis forme l'arrière-garde de la Division qui se retire par la route de Charleroi à Gembloux. L'ennemi cannonne encore nos colonnes qui se replient par Bothey sur Mazy. Le Groupe cantonne au château d'Hermoye. 20 août 1914L'ordre arrive vers 10 h de se rendre à Corroy le Chateau pour soutenir sans tarder la 1ère Division. Le 5è GC y arrive vers 15 h et trouve tout le monde tranquillement installé... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 janvier 2015

Chasseur Louis STUYCK

Le dernier nom figurant sur la liste des pertes de la journée du 18 août 1914, est celui de Louis Joseph STUYCK. Quelques renseignements relevés sur le fichier de la Croix-rouge internationale : Tout comme Marcel LEBALOUE, Louis fut détenu dans plusieurs camps avant d'être rapatrié en 1919 via la Suisse. Les fiches indiquent qu'il fut tout d'abord détenu au camp d'Ohrdruf avant d'être transféré à Langensalza. Objet probablement confectionné par un prisonnier - daté 1916 sur l'une des faces Du camp de Langensalza, alors qu'il... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2015

Marcel LEBALOUE (1891 - 1960)

Comme pour Henri LEJART, c'est le fichier de la Croix-rouge internationale qui permet d'évoquer le Chasseur Marcel Joseph Arsène LEBALOUE (nommé LABALOUE dans l'historique du 5è GC). Les diverses fiches et listes nous permettent d'apprendre la date et le lieu de naissance de Marcel : 1891 à Anor (59). Ce renseignement permet d'aller consulter sa fiche matricule sur le site des archives du Nord - classe 1911. Lors de son recrutement, Marcel était chauffeur (probablement dans une compagnie de chemin de fer). Incorporé au 29è BCP en... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2015

Chasseur Henri LEJART

Le patronyme d'Henri LEJART est orthographié différemment dans l'historique du 5è GC et sans prénom. A tout hasard, j'ai consulté le fichier des prisonniers sur le site de la Croix-rouge internationale où j'y ai relevé un LEJART Henri (germanisé en Heinrich sur une des listes). Source :1914-1918 Prisonniers de la Première Guerre mondiale Les archives historiques du CICR Peu de choses sur cet homme. La présence d'une fiche à son nom et l'unité " 29è groupe chasseurs cyclistes, 5ème division de cavalerie " semblent indiquer qu'il... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 janvier 2015

Henri PRESSOIR (1896 - 1917)

Une carte chinée pour le cachet de franchise postale du 1er Groupe cycliste me permet d'évoquer son expéditeur en déchiffrant un peu celle-ci. Postée de Vincennes le 18 juillet 1915, on reconnaît le prénom Henri dans la signature en revanche le nom n'est pas lisible facilement, peut-être commence-t-il par un P ? Dans la partie adresse, on lit aisément Madame mais le cachet couvre le nom. Avec une loupe on devine la mention Vve pour veuve et le nom PRESSOIR. Et si par hasard une fiche mémoire des hommes figurait à ce nom ? Il y a... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2015

Louis ARNOULD (1889 - 1914)

Louis ARNOULD, né en 1889 à Virginy (51), appartenait à la même classe de mobilisation que mon grand-père. Porté disparu lors des combats de Boneffe, c'est un jugement déclaratif qui fixa la date de son décès. Le fichier de la Croix-rouge internationale comporte une fiche à son nom indiquant que sa veuve le recherchait. Elle précise qu'il était affecté à la 3e Cie, qu'il avait été blessé le 18 août 1914 et hospitalisé le 13 novembre à l'hôpital d'Ausvoestenle. Probablement identifé après 1920, il fut inhumé à la Nécropole... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,