Un Chasseur Cycliste dans la Grande Guerre

20 octobre 2017

Gustave HOSDEZ (1891-1914)

Gustave HOSDEZ était chasseur de 1ère classe.

archives_G030050R

Il était né au Cateau (59) en 1891, et exerçait le métier de brodeur lors de son recensement, il avait été incorporé au 29e BCP en octobre 1912.

Nommé 1ère classe au mois d'avril 1913, il fut affecté au Groupe cycliste à compter de la création de celui-ci le 1er octobre 1913.

Mort pour la France à Bixchoote le 4 novembre 1914, il avait 22 ans.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts du Cateau-Cambrésis (59).

 

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


15 octobre 2017

Robert LÉVY (1888 - 1914)

Robert LÉVY était étudiant lors de son recrutement en 1908.

Né à Dieuze (57) alors en Lorraine occupée, ses parents avaient déménagé à Épernay. Sa fiche matricule indique qu'il était né " de parents français ".

Incorporé au 37e RI en octobre 1909, il fut nommé 1ère classe en 1910 et libéré en septembre 1911 avec le certificat de bonne conduite.

En septembre 1913, il accomplit une période d'exercices au 106e RI.

Rappelé le 2 août 1914, il est affecté au Groupe cycliste de la 5e Division de cavalerie (le 5e GC).

archives_H250062R

Il était âgé de 26 ans lorsqu'il fut tué le 4 novembre 1914 à Bixschoote.

Son nom figure sur les monuments aux morts d'Epernay (51), où demeurait sa famille, et Dieuze (57), sa commune natale.

Posté par dunbarne à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2017

Caporal Lucien REDON (1892 - 1914)

La fiche mémoire des hommes au nom du Caporal Lucien REDON ne mentionne pas le 5e Groupe cycliste, mais l'unité administrative : le 106e RI

archives_J301626R

Lucien était né à Tréloup (02). Cette fiche indique la date du 6 novembre 1914, et non le 4 comme dans l'historique. Peut-être que Lucien avait été blessé le 4 novembre et qu'il est décédé des suites de ses blessures le 6 ?

Lors de son recensement, il était vigneron. Incorporé au 29e BCP le 10 octobre 1913, il est affecté au 5e Groupe cycliste le 20 du même mois.

Caporal le 12 avril 1914, sa fiche matricule induque qu'il est tué le 6 novembre 1914 à Bixschoote.

Un secours fut versé à mère, veuve, en juin 1915.

Son nom est gravé sur le monument aux morts de Trélou sur Marne (02).

Posté par dunbarne à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 septembre 2017

Caporal Désiré JÉNY (1890 - 1914)

Le Caporal Désiré JÉNY était de la classe 1910.

Né en 1890 à Courtisols (51), il était cultivateur lors de son recrutement. Incorporé en octobre 1911 au 29e BCP, il fut nommé caporal le 25 septembre 1912. Libéré avec le certificat de bonne conduite en novembre 1913.

Rappelé lors de la mobilisation générale, il fut affecté au 5e Groupe cycliste. Sa fiche matricule mentionne une date de décès surveni le 6 novembre 1914 à Bixschoote.

archives_G250182R

Sa fiche mémoire des hommes indique le 5e Groupe de chasseurs cyclistes et l'unité de rattachement administratif : le 106e RI.

Il est tombé le 4 novembre 1914 à Bixschoote (Belgique).

Son nom est gravé sur le monument aux morts de Courtisols (51).

Posté par dunbarne à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2017

Il faut tenir coûte que coûte

Le 4 novembre 1914, la 5e Division de cavalerie se prépare à la contre-attaque de toute offensive de l'ennemi.

L'ordre est clair : il faut tenir coûte que coûte sur les positions. Tous les éléments de la Division sans exeption, resteront sur les positions de combat : la 3e BD devra se reconstituer une réserve comprenant des éléments avec baïonnette susceptibles de contre-attaquer à l'est, les cavaliers en position dans les tranchées devront avoir le sabre ou la lance.

Un peloton du 5e GC appuie la 5e Brigade légère qui assure la liaison avec la 87e DT et le 20e CA.

Le PC de la division est au Moulin de Zuydschoote. Les lignes sont attaquées à partir de 9h15 jusqu'à 17h30.

L'historique du 5e GC indique que le 4 novembre 1914 les caporaux Désiré JENY et REDOM (Lucien REDON) sont tués, ainsi que les chasseurs Robert LEVY, HOSDEN (Gustave HOSDEZ), Paul FEVRIER, Fernand VILCOCQ.

Le caporal Henri LEROUX est quant à lui blessé.

 

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


15 septembre 2017

Marcel TASSART (1891 - 1918)

Le nom de Marcel TASSART apparaît dans l'historique du 5e GC parmi les blessés du 3 novembre 1914.

Une recherche sur le site mémoire des hommes révèle qu'un Marcel TASSART est décédé des suites de maladie le 23 octobre 1918.

archives_K110468R

Cette fiche permet de relever les références de la fiche matricule conservée aux archives de l'Oise. Ce document va permettre de vérifier s'il s'agit du même homme qui fut blessé le 3 (ou 4 sur la fiche matricule) novembre 1914.

C'est bien le cas : la blessure est bien mentionnée au bas de ce document.

Marcel était né en 1891 à Cuise la Motte (60). Lors de son recensement en 1911, il exerçait la profession d'opticien.

Incorporé en novembre 1912 au 29e BCP, il passe au Groupe cycliste de la 5e Division de cavalerie le 20 octobre 1913.

Le 11 octobre 1916, il est blessé pour la seconde fois dans la forêt de Parroy.

Il est cité à l'ordre du Groupe le 22 mars 1917 :

A accompli son devoir et a été blessé deux fois.

crx_g1

Marcel est décédé le 23 octobre 1918 à l'HOE n°4 à Villotte (55).

Son nom figure sur le monument aux morts de la commune de Croutoy (60).

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2017

Le prix du 3 novembre

Les combats du 3 novembre 1914 et l'avancée en pointe dans Bixschoote avant de devoir abandonner la position pour se retirer sur les deuxièmes lignes ont un coût : un grand nombre de victimes.

L'historique indique les noms suivants parmi les blessés :

  • le sergent JOLY,
  • les caporaux FOUREY, BLANCHET, MALQUIN,
  • les chasseurs ROUSELLE, JANNET, BOURLET, MAURICE, ROISIN, MIETTE, PALANQUE, TURLURE, CLICQUOT, PETIT, Marcel TASSART, LEFEVRE, TRIBOUT, MERCIER, GEOFFROY et LÉTOFFÉ.

Soit 20 blessés.

Posté par dunbarne à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2017

Les cyclistes en pointe dans Bixschoote

Après une nuit calme, l'ordre d'opérations du 3 novembre 1914 est toujours le même : reprise de l'offensive.

Le premier objectif à atteindre le plus tôt possbile est le pont du ruisseau St Jean sur la grand'route de Dixmude.

L'attaque sera couverte à droite par la 87e Division territoriale, la 5e Brigade légère disposant d'un peloton cycliste du 5e GC.

Préparation d'artillerie avant l'attaque.

Les troupes d'attaque seront formées dans les tranchées et remplacées au fur et à mesure de la marche en avant par les cavaliers à pied.

La réserve est constituée par un régiment de la 3e BD au sud-ouest du moulin de Zuydschoote.

Légère progression des troupes.

La 5e BL a des éléments dans les maisons est de Bixchoote : le peloton cycliste et le 41e. Elle est en liaison à gauche avec la 7e BD et à droite avec l'infanterie.

A 17 heures, très violente contre-attaque allemande progressant le long de la route de Dixmude. La 7e BD est obligée de se replier, la 5e BL également.

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 août 2017

Bixschoote très disputé

Le 2 novembre 1914, le JMO de la 5e DC indique qu'elle attaque dans la direction de Draatbank avec pour objectifs :

  • s'établir et se retrancher au Nord de Bixschoote, tenant les débouchés nord et nord-est du village,
  • refouler l'ennemi au nord du ruisseau St-Jean.

Son front de combat : entre la grand'route de Dixmude incluse et la ligne lisière est de Bixschoote, confluent des ruisseaux St-Jean et Corverbeck.

Les premières tranchées allemandes font face à la lilsière nord-est de Bixschoote.

D'après l'historique du 5e GC, le 3e peloton progresse le long de la route à l'ouest de Bixschoote et construit une nouvelle tranchée. Il s'y installe et s'organise.

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 août 2017

Jean MANSION (1888 - 1914)

Jean MANSION était couvreur zingueur lors de son conseil de révision. Il était né à Saint-Etienne sur Suippe (51) en 1888.

Incorporé au 25e BCP en octobre 1909, il fut nommé 1ère classe en septembre 1910, avant d'être envoyé dans la disponibilité avec le certificat de bonne conduite en septembre 1911.

Ayant déménagé à Reims en 1912, il dépendit alors du 106e RI, régiment administrant le Groupe cycliste de 5e Division de cavalerie où il fut affecté à compter du 1er octobre 1913.

Rappelé lors de la mobilisation générale, il rejoint la caserne St-Memmie à Chalons.

Il fut tué le 1er novembre 1914 à Bixchoote (Belgique).

archives_H540576R

Son nom figure sur le monument aux morts de Saint-Etienne sur Suippe et parmi la liste des 4.567 Rémois victimes de la guerre 1914-1918.

Posté par dunbarne à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :