Un Chasseur Cycliste dans la Grande Guerre

20 juin 2017

Caporal Raymond DRUVENT (1893 - 1914)

Le 26 octobre 1914, les positions occupées par la 5e DC sont les mêmes que la veille.

Une attaque est prévue : le Corps de cavalerie donne l'ordre à la 5e DC de coopérer à une attaque d'infanterie sur Maugelare et aider le 9e Corps dans la direction de Roulers.

Toutes les troupes de la 5e DC étant en position de combat et la réserve étant très faible, il est décidé de participer avec la seule artillerie. L'escadron cycliste (et non le 5e GC) est mis à la disposition de la 3e BD. Au soir, un peloton du 5e GC est renvoyé à Woesten, lieu de cantonnement du QG de la Division.

Ce même jour, le Caporal Raymond DRUVENT est tué à Steenstraate.

archives_E280218R

Né à Marcilly (77) il demeurait à Boulogne (92) lors de son recensement.

Incorporé au 5e Groupe cycliste en novembre 1913, il fut nommé caporal en juillet 1914, avant de partir au front.

 

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 juin 2017

De 400 à 80 fusils

Les combats de Lens et de Bixchoote sont illustrés dans la planche de la Route est belle

Le 5e Groupe devait, en octobre, défendre Lens.

Puis du 22 octobre au 6 novembre, il poussait jusqu'à Roulers et soutenait des combats célèbres dans les rues de Bixschoote.

Un moment enveloppé, il parvenait à se dégager et se retirait sur Pilkem.

Son effectif combattant était tombé de 400 à 80 fusils !

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juin 2017

La bible des cadres du groupe cycliste

L'instruction sur l'emploi et la conduite du Groupe cycliste approuvée le 7 août 1913 décrit la composition d'un groupe, ses montures et ses missions dès le chapitre 1er :

 

 

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Émile BON - janvier 1916

En janvier 1916, Émile BON " au dépôt du 5e groupe cycliste à Fougères ", envoi de ses nouvelles à sa cousine Louise LABOURASSE :

Je suis arrivé en bonne santé.

Nous sommes ennuyés de ne rien faire.

Je t'assure que je m'en fais pas.

Reçois de ton cousin mes sincères amitiés.

La vue représente la caserne des Urbanistes qui hébergeait le dépôt du 5e Groupe cycliste à Fougères (35)

D'une rapide recherche, il semble qu'Émile et Louise étaient probablement originaires de la Meuse.

 

Posté par dunbarne à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2017

Suis pas encore mort

Une nouvelle carte de la série " 29e Bataillon de Chasseurs - Groupe cycliste de la 5e Division de Cavalerie " fait son entrée dans la collection.

29bcp_5gc

Elle représente la défense d'un pont par le 5e Groupe cycliste.

Expédiée de Chalons sur Marne le 8 août 1914 avec le message suivant :

Suis pas encore mort.

Bonjour

V. Booms

V. BOOMS semble avoir survécu au conflit : la base mémoire des hommes ne contient pas de fiche à son nom.

La base de la Croix-rouge internationale contient, quant à elle, une fiche au nom de Victor BOOMS dont les annotations renvoient à une liste de prisonniers détenus au camp de Soltau. S'agit-il pour autant du même homme ?

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mai 2017

Sergent Henri VASSE (1892 - 1914)

Autre homme du 5e GC décédé le 25 octobre 1914 : le Sergent Henri VASSE décédé des suites de ses blessures à l'ambulance de la 42e DI à Woesten (Belgique).

archivesK530586R

Blessé à Steenstraat le 25 octobre 1914, il est décédé le même jour.

Henri était né dans la Marne à Pomacle en 1892. Épicier lors de son recensement, il fut incorporé au 5e Groupe cycliste en octobre 1913.

Caporal en février 1914, il fut nommé sergent en octobre 1914.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Bazoches sur Vesle (02).

Un membre de sa famille, Mlle Hélène VASSE contacta la Croix-rouge pour avoir de ses nouvelles, mais la fiche ne porte aucune date.

 

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2017

Lucien CHAPRON (1891 - 1914)

Le 25 octobre 1914, les positions sont les mêmes, le 5e Groupe est au Moulin de Zuydschoote avec le QG de la 5e DC.

L'historique mentionne quelques chasseurs blessés : RIGAULT, RICHARD et HACHE.

J'ai toutefois relevé sur la liste des morts pour la France figurant dans l'historique, le nom du Chasseur Lucien CHAPRON.

Lucien CHAPRON était né à Oeuilly (02) en 1891. Il exerçait la profession de vannier lors de son recensement en 1911.

Incorporé en octobre 1912 au 18e BCP, il fut affecté au 29e BCP en juillet 1913, puis au 5e Groupe cycliste en octobre 1913.

Il est mort pour la France le 25 octobre 1914 à Steenstraat (Belgique). Il avait 22 ans.

archives_D040829R

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de sa commune natale.

Posté par dunbarne à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2017

Débandade de territoriaux

Le 24 octobre 1914, le 5e Groupe est de nouveau en réserve au Moulin de Zuydschoote, avec les escadrons à pied des 5e et 15e Chasseurs. Ces deux unités sont envoyés à 13h15 à Pypegal à la disposition du commandant de la 7e Brigade de Dragons.

A 18 heures, le 5e GC est mis à la disposition de la 3e Brigade de Dragons.

Le rassemblement s'effectue au Pont de Steenstraat.

Vers 20 heures, au moment où les officiers du bataillon de TONQUÉDEC du 76e territorial font la reconnaissance du terrain avec les Anglais, une violente canonnade et une violente fusillade se déclenchent.

Celles-ci sont à l'origine d'un mouvement de panique du 76e territorial : une des compagnies tirent 27.000 cartouches en 50 mn (JMO de la 3e BD). Les trois autres compagnies se débandent et fuient vers le pont. Le Commandant DUFOUR du 89e territorial, surpris, laisse passer 2 à 300 fuyards avant de mettre en mouvement le pont tournant.

Les Dragons sous la conduite du colonel de SAINT JUST, revolver au poing, se précipitent et arrêtent la cohue en la faisant refouler vers le pont. Mais de petits groupes parviennent à passer à travers champs.

Le JMO du 76e Territorial fait état d'une section de la 9e Cie et d'1/2 section de la 2e Cie.

Le colonel ROBILLOT fait appeler le 16e Dragons et ordonne des patrouilles afin de récupérer les fuyards : une quinzaine sont envoyés à la Division.

L'ordre est rétabli à 21 heures.

La fusillade ennemie reprend à 21h30 et cesse à 22 heures.

Les lignes de la 5e DC tiennent bon.

Posté par dunbarne à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2017

Bon baiser de Fougères, G G - mars 1915

200e message posté sur le blog

Une carte écrite par Georges GUÉRIN du 5e GC à son frère Bernard GUÉRIN, alors à la Cie 14 / 2 du 4e Génie  - secteur postal 115.

Écrite le 11 mars et expédiée le 12 mars (cachet de la poste de Fougères) elle porte le cachet de franchise du dépôt du Groupe cycliste de la 5e division de cavalerie, tout comme la carte écrite par Nicolas ROBERT.

Fougères le 11 mars 1915

Cher frère

Je réponds à ta lettre que j'ai reçue avec plaisir que tu es en bonne santé. Moi je me porte très bien pour le moment. Enfin je suis sûr de voir ta foutu. Je t'ai envoyé la mienne dimanche. J'espère que tu l'as reçue. Enfin je n'ai plus grand chose à te dire pour le moment que je termine ma carte en t'embrassant de tout coeur, ton frère qui t'aime pour la vie

Georges Guérin

Georges n'omet pas d'indiquer son adresse pour la réponse :

Chasseur Georges Guérin
29e Bataillon de chasseurs
Groupe cycliste 5e divison de cavalerie
au dépôt à Fougères Ille et Vilaine

 Un homonyme de Georges GUÉRIN était également chasseur cycliste au 1er Groupe. Il est tombé à Montescourt Lizerolles en mars 1917.

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2017

Les vainqueurs du 5e Groupe cycliste

Une carte photo en vente sur un site d'enchères en ligne représente l'équipe du 32e régiment d'artillerie de campagne (RAC) qui remporta le match face à une équipe du 5e Groupe cycliste en décembre 1924, par le score de 5 à 4.

992_001

Faute de précision, il s'agissait probablement d'un match de football.

Posté par dunbarne à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]