Un Chasseur Cycliste dans la Grande Guerre

20 janvier 2017

Retour en Belgique

Le 17 octobre 1914, deux mois après la première incursion en Belgique, la 5e Division de cavalerie quitte Merville pour se rendre à Locre en Belgique en passant par Vieux Berquin et Bailleul.

locre

A 11 heures, alors que la 5e DC est rassemblée à Locre, l'ordre arrive de se porter à Elverdinghe où elle est à 14 heures.

A 16h30, ordre de cantonnement suivant :

  • Les cyclistes et l'état-major à Westvleteren,

  • 3e Brigade de Dragons, route de Westvleteren à Crombeke,
  • 5e Brigade de Dragons, route de Crombeke à Roosbrugge,
  • 7e Brigade de Dragons, Stavele et environs,
  • Artillerie, route Crombeke à Stavele,
  • 2e Corps de cavalerie à Poperinghe.

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


15 janvier 2017

En arrière garde

Le 16 octobre 1914, le 5e GC est en réserve au Trou Bayard avec la 3e Brigade de Dragons, un peloton cycliste est à Neuf Berquin.

Le 2e Corps de cavalerie continue sa progression vers Ypres en laissant la 5e DC en arrière garde, chargée de la liaison entre les deux corps anglais. Elle tient les ponts d'Estaires.

Un peloton cycliste occupe les ponts avec la 7e Brigade de Dragons.

Quelques blessés sont à déplorer durant les derniers combats : ANTOINE, MAYET, PAGES, MANTION, JEANNESSON, BISSON, GILLARD.

Le 5e Groupe va cantonner à Merville.

A la suite des nombreuses fatigues éprouvées sans interruption depuis le début de la campagne, le Groupe a dû évacuer de nombreux chasseurs.

Posté par dunbarne à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2017

Nicolas ROBERT, Fougères 1915

Une carte écrite par Nicolas ROBERT, un des chasseurs du 5e Groupe cycliste en mars 1915, alors qu'il était au dépôt à Fougères (35).

iné35

Il écrit à sa cousine Augustine qui demeure à Courcelles en Indre et Loire ; l'orthographe est respectée

Chère cousine

Quelques mots pour vous donner de mais nouvelles qui son toujours bonne et je désir que vous soyer tous de même.

Bien le bonjour a toute la famille en attendant le plaisir de ce voir.

Je vous embrasse tous de loin.

Ton cousin qui taime pour la vie.

Nicolas ROBERT
29eme chasseur
Groupe cycliste de la 5eme division de cavalerie
Fougères
Il et Vilaine

Les trois cachets qui y sont apposés nous indique que Nicolas écrivit ce texte probablement le 26 mars 1915 (cachet de Fougères au centre) et que sa carte arriva à Courcelles (37) trois jours plus tard, le 29 mars 1915 (cachet de Courcelles à gauche).

cachet

Par ailleurs à droite, on remarque le cachet de franchise postale du dépôt du groupe cycliste de la 5e division de cavalerie.

Sur les tables décennales de Courcelles de Touraine, j'ai trouvé mention de la naissance en 1893 d'une Désirée Augustine ROBERT : s'agit-il d'Augustine ? Elle avait épousée en 1919 Jules JANEL et était décédée en 1976.

En revanche pas trace de Nicolas ROBERT sur mémoire des hommes ni parmi les tables alphabétiques de recrutement d'Indre et Loire entre 1904 et 1915, ou les tables décennales de Courcelles.

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 janvier 2017

Meilleurs voeux

A partir de la carte postale représentant un chasseur en sentinelle

voeux5GC

Posté par dunbarne à 05:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 décembre 2016

En route vers 2017 !

Petit retour sur l'année 2016 et la poursuite de l'évocation du parcours du 5e Groupe cycliste ponctué par quelques événements.

février
un ouvrage qui s'ajoute à la bibliographie sur le 5e Groupe cycliste : les mémoires du médecin Pierre Dautrey capturé à Lens en 1914.

mars
l'évocation de l'embuscade de la ferme du Pavé en septembre 1914 au travers de différents documents : presse, cartes postales, JMO d'autres unités, sources allemandes et recherche du nom des victimes allemandes

mai
la découverte d'une séquence d'actualité Gaumont filmée en mars 1915, probablement lors d'un exercice où l'on voit des cyclistes évoluer bicyclette au dos.

juillet
quelques documents iconographiques concernant le 5e Groupe ou la 5e Division de cavalerie

septembre
un exemplaire de la lettre circulaire relative à l'érection du mémorial des chasseurs cyclistes.

octobre
un échange avec un membre de la famille du lieutenant Maurice Carlier, un annuaire 1938 de l'UCC (union des anciens chasseurs cyclistes) déniché par un collectionneur

novembre
l'évocation du 5e Groupe lors de la conférence sur les chasseurs cyclistes dans la Grande guerre à Entraigues (84)

décembre
de nouveaux documents iconographiques

002

A suivre... l'année prochaine !

Posté par dunbarne à 05:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 décembre 2016

Une sentinelle du Groupe cycliste de la 5e Division de Cavalerie

Une des cartes de la série sur le Groupe cycliste de la 5e Division de cavalerie (5e Groupe cycliste) représente l'un des hommes en postion de sentinelle avec la pliante Gérard pliée sur le dos et le Lebel avec sa baïonnette

608_001

Une pompe à vélo est fixée sur le guidon, les numéros 29 sont bien visibles sur le képi  et le col de la vareuse.

Dire que le grand-père a probablement pris cette attitude...

Instant d'émotion.

Cette série comportait au moins 10 cartes

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2016

Attaque sur Sailly

15 octobre 1914

Le 5e Groupe se porte au nord d'Estaires avec la division de cavalerie, vers Trou-Bayard, puis la Ferme de Bretagne (1er et 2e pelotons avec la 5e Brigade de cavalerie légère).

Vers 9 heures, on apprend qu'Estaires et la Gorgue ont été pris en partie la veille par la 7e Brigade de Dragons, et évacués dans la nuit.

La 5e DC est aiguillée vers Sailly, les cyclistes sont au gros de la colonne. La 4e DC tient Estaires.

La 6e DC attaque Sailly

Le peloton MÜLLER avec à sa gauche les Dragons cyclistes du Lieutenant PASQUIER de la 3e Brigade de Dragons, protègent la ligne en attaquant Sailly, en liaison avec la 6e DC. A 16 heures l'attaque a progressé jusqu'au canal, mais le pont de Sailly est sauté.

A 17 heures, on apprend qu'Estaires est tombé et que le 14e Dragons y est entré.

A 20 heures, très violente contre-attaque allemande qui bouscule le 14e Dragons : le peloton MÜLLER et le 1/2 régiment CHAPIN viennent à sa rescousse mais à leur arrivée, la 6e DC a repoussé cette contre-attaque, placé des mitrailleuses sur les restes du pont, et occupé les premières maisons malgré la canonnade.

A la même heure, une brigade d'infanterie anglaise arrive de Steenwerck. Les Allemands restés en arrière-garde incendie le clocher de l'église de Sailly après l'avoir inodée de pétrole.

La 5e DC reçoit l'ordre de cantonner ; le Groupe cantonne à Neuf Berquin.

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2016

D'une division à l'autre

Le 14 octobre 1914, Le 3e peloton est détaché à La Gorgue : il occupe la Ferme Beaupré et la halte.

Les 1er et 2e pelotons du 5e GC, avec la 3e Brigade de Dragons, sont mis à la disposition de la 6e Division de cavalerie.

Ils se rendent à Vieux Berquin par Merville, Verte-Rue, puis à Bleu, où se trouvent les Anglais.

Les cycslistes sont en 2e ligne à l'ouest de la route Vieux Berquin - Neuf Berquin. Ils restent à la disposition du commandant de l'attaque entre Le Cornet Perdu et Pont-Rondin.

Vers 16 heures, marche vers la Ferme Le Prince.

Des reconnaissances de cavalerie sont envoyées à Doulieu, dont l'église brûle, incendiée par les Allemands qui évacuent le village et bombardent les abords, interdisant l'accès à Doulieu.

A 20 h on revient à Merville.

Cantonnement aux Puresbecques.

Posté par dunbarne à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2016

La tenue du grand-père

L'arrivée d'une carte postale représentant un " soldat cycliste avec équipement complet " d'après la légende, est l'occasion de découvrir l'uniforme des chasseurs cyclistes d'après une photo antérieure à 1914 et une illustration en couleurs d'après celle-ci

tenue_cc

Posté par dunbarne à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

A la disposition d'une autre division de cavalerie

La mission du 2e Corps de cavalerie qui est de protéger les forces anglaises se poursuit.

Le 13 octobre 1914, le 5e GC est en réserve à Grand-Pacaut à 1km au sud de Merville (59).

Dans la journée, il va à Merville, à la disposition de la 4e division de cavalerie, afin d'appuyer celle-ci qui est contre-attaquée sur son flanc droit, et obligée de reculer.

Le soir il rentre à Calonne.

Posté par dunbarne à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]