Un premier message reçu via le blog !

Céline a entrepris des travaux de mémoire autour des Poilus de Warmeriville (51). Elle me signale l'Adjudant-chef Jean GUYARDEL, dont le nom est inscrit sur le monument aux morts.

Léon Guyardel

La fiche mémoire des hommes de ce sous-officier indique que son unité était le 5è groupe cycliste et qu'il est tombé le 28 septembre 1914 à Courcelles le Comte (62).

guyardel_jean

Le 5è groupe cycliste n'est pas dans ce secteur à cette même époque, mais la 1ère DC et le 1er groupe y sont. Le 1er groupe participe activement à l'offensive et à la prise de Courcelles le Comte.

Des recherches complémentaires permettraient de s'assurer que Jean GUYARDEL était bien affecté au 5è groupe.

Une première exploration du journal officiel permet de retrouver mention du nom de l'Adjudant GUYARDEL au 26è BCP (unité de rattachement du 1er groupe cycliste), inscrit en mars 1914 au tableau spécial pour la Médaille militaire.

Médaille militaire

Puis une citation posthume à l'ordre de l'armée au JO du 15 octobre 1914 :

Adjudant-chef au quartier général de la 1ère division de cavalerie, a montré en différentes circonstances souvent très difficiles, de grandes qualités de sang-froid et de bravoure.

crx_g1

 

L'indication du 26è BCP et de la 1ère DC semblent confirmer qu'il était affecté au 1er groupe et non au 5è. La consultation de sa fiche matricule conservée aux archives de la Marne indique sans équivoque qu'il fut bien affecté au 1er GC à compter du 1er octobre 1913, date de mise sur pied de cette unité.

Le nom de Jean GUYARDEL figure sur le livre d'or de la commune de Warmeriville, ainsi que sur le monument aux morts. Il laissait une veuve prénommée Marie Hortense, qu'il avait épousée en 1903 et une fille de 8 ans prénommée Jeanne.

Merci à Céline et Patrick, l'arrirère petit-fils de Jean Guyardel.